CE2D Langues modernes

ÉPREUVE 2022 de fin de 2e degrĂ© HGT

Nathalie Delvigne - Responsable Secteur Langues modernes

Comme les annĂ©es prĂ©cĂ©dentes, la FESeC proposera en juin 2022 une Ă©preuve d’évaluation de la langue moderne 1 en fin de deuxiĂšme degrĂ© – HumanitĂ©s gĂ©nĂ©rales et de transition. Il s’agit une fois encore d’une Ă©preuve portant sur les diffĂ©rentes compĂ©tences – en allemand, anglais et nĂ©erlandais. 
L’épreuve proposĂ©e est en conformitĂ© avec le programme (D/2018/7362/3/07).
Les modalitĂ©s pratiques d’inscription Ă  cette Ă©preuve seront disponibles dans le BI.
L’équipe des conseillers pĂ©dagogiques en langues modernes est bien entendu Ă  votre disposition.

Pour tout contact :

Nathalie Delvigne

PrĂ©sentation de l’épreuve

L’épreuve sera proposĂ©e sur le mĂȘme modĂšle que celle des annĂ©es antĂ©rieures.
Ces Ă©preuves sont consultables ici.

Comme il s’agit d’une Ă©preuve portant sur l’ensemble du 2Ăšme degrĂ©, l’épreuve est Ă©laborĂ©e sur la base des champs thĂ©matiques couverts Ă  la fois en 3Ăšme ET en 4Ăšme annĂ©es. Il en va de mĂȘme pour la grammaire. Nous vous invitons Ă  retourner au programme (DeuxiĂšme degrĂ© – 3Ăšme et 4Ăšme GĂ©nĂ©ral de transition D/2018/7362/3/07 – Langues modernes). L’épreuve est construite en rĂ©fĂ©rence Ă  ce programme et pas sur la base d’un manuel spĂ©cifique.

Cette Ă©preuve n’est pas obligatoire. Le fait de la proposer lors de l’évaluation de juin relĂšve uniquement du choix de chaque Ă©tablissement. Cependant, l’inscription Ă  l’épreuve implique de la faire passer aux Ă©lĂšves dans son entiĂšretĂ©. La pondĂ©ration respective de chacune des compĂ©tences est de 25% (Les 25% de l’expression orale concernent l’expression orale en interaction (2/3 des points) ET l’expression orale sans interaction (1/3 des points). Il faut noter que cette Ă©preuve est conçue sur la base d’une visĂ©e certificative ; puisqu’elle indique clairement un niveau de rĂ©ussite, un Ă©lĂšve y ayant satisfait sera rĂ©putĂ© en rĂ©ussite. Si un Ă©lĂšve n’a pas satisfait Ă  l’épreuve, le conseil de classe prendra sa dĂ©cision en tenant compte du travail et de l’évolution de l’élĂšve durant l’annĂ©e Ă©coulĂ©e, ceci dans le respect du RĂšglement gĂ©nĂ©ral des Ă©tudes de l’école et de la Note sur l’évaluation- HumanitĂ©s gĂ©nĂ©rales et technologiques D/2019/7362/3/15.

Pour des raisons Ă©videntes de confidentialitĂ©, elle se passera au mĂȘme moment pour toutes les Ă©coles qui choisiront d’y inscrire leurs Ă©lĂšves, Ă  savoir le vendredi 17 juin 2022. Les Ă©lĂšves prĂ©senteront Ă  cette date les compĂ©tences « ComprĂ©hension Ă  la lecture », « ComprĂ©hension Ă  l’audition » et « Expression Ă©crite ». En ce qui concerne la compĂ©tence « Expression orale », le choix de la date est laissĂ© Ă  l’apprĂ©ciation des Ă©tablissements scolaires. Les propositions de tĂąches de communication orale (avec et sans interaction) ainsi que les grilles d’évaluation de l’EO seront disponibles sur l’extranet (Ă  partir du 30 mai 2022. C’est Ă©galement Ă  cette date que les fichiers audio des comprĂ©hensions Ă  l’audition seront mis Ă  disposition, via le chef d’établissement.

Cette Ă©preuve vise plusieurs objectifs :

  • habituer les Ă©coles Ă  installer un dispositif externe d’évaluation (pratique qui se gĂ©nĂ©ralise) ;
  • amener les Ă©quipes Ă  concerter leurs pratiques pĂ©dagogiques en vue d’un objectif dĂ©fini ;
  • aider Ă  prĂ©ciser le niveau de maitrise Ă  la sortie du 2Ăšme degrĂ©, et ainsi Ă  situer le niveau d’étude.

Modalités de passation et de certification

  • Le temps Ă  prĂ©voir pour la passation de l’épreuve est de
      • ⏳ 50 minutes pour la comprĂ©hension Ă  la lecture
      • ⏳ 50 minutes pour la comprĂ©hension Ă  l’audition.
      • ⏳ 100 minutes pour l’expression Ă©crite, Ă  la demande de trĂšs nombreux professeurs et afin de laisser assez de temps aux Ă©lĂšves pour rĂ©diger un brouillon.
    •  La partie « Expression orale » comprend deux tĂąches : une sans interaction et une autre en interaction.
      L’organisation de la passation de cette Ă©preuve est laissĂ©e Ă  l’apprĂ©ciation des Ă©tablissements scolaires : chaque Ă©cole choisira…
      • soit de faire passer les deux Ă©preuves consĂ©cutivement par chaque Ă©lĂšve (en cas d’interaction sous forme d’échange professeur – Ă©lĂšve) ou par paire d’élĂšves ;
      • soit de sĂ©parer les deux prestations.

      A titre indicatif, on peut estimer le temps nécessaire comme suit :
      ⌛ EOEI : 10 Ă  12 minutes par tĂąche, dont 4 Ă  6 minutes de prestation effective des Ă©lĂšves (prĂ©cĂ©dĂ©es d’un temps de prĂ©paration individuelle) ;
      ⌛ EOSI : 3 Ă  4 minutes par tĂąche, dont 1 minute 30 de prestation effective des Ă©lĂšves (prĂ©cĂ©dĂ©es d’un temps de prĂ©paration individuelle).

    • Pour chaque compĂ©tence, des modalitĂ©s de passation sont prĂ©cisĂ©es en annexe Ă  la consigne.

       

      • Les EO sont proposĂ©es pour les trois langues.
        Dans les fichiers mis Ă  votre disposition, vous trouverez :
        •  8 nouveaux jeux de rĂŽles interactifs ; il est Ă©vident que les nombreux jeux de rĂŽles proposĂ©s les annĂ©es prĂ©cĂ©dentes constituent une banque de donnĂ©es dans laquelle les professeurs pourront Ă©galement aller puiser pour varier les possibles en termes d’évaluation de l’expression orale. Ces tĂąches sont disponibles sur l’extranet.
          Ce nombre de situations permettra à chaque professeur de choisir librement les situations les plus adaptées à sa classe.
        • 10 situations d’expression orale sans interaction.
      • En comprĂ©hension Ă  l’audition
        NOUVEAU !! L’épreuve comporte deux auditions : une en interaction proposĂ©e en version audio et une sans interaction en version audio ou vidĂ©o, au choix de l’établissement. Pour des raisons d’équitĂ©, le mĂȘme support sera proposĂ© Ă  tous les Ă©lĂšves d’une mĂȘme Ă©cole.
        Pour chaque langue, les supports sont enregistrés par des natifs de la langue cible. Les tùches de compréhension ont été conçues de façon à ce que le travail soit réalisable dans le temps imparti, à savoir au maximum une période de cours.

      • En expression Ă©crite
        Les Ă©lĂšves ne devront produire qu’une seule expression Ă©crite mais pourront choisir parmi 3 tĂąches diffĂ©rentes qui visent la production soit d’un mail Ă  un ami, un post sur un blog, soit un article dans le journal de l’école.
        Le professeur autorisera l’utilisation d’un dictionnaire papier ou en ligne pendant un temps et un moment dĂ©terminĂ©s (par exemple, 10 minutes Ă  la fin de l’écriture du brouillon ou Ă  la fin de la tĂąche) ; ceci implique que les Ă©lĂšves aient appris Ă  se servir du dictionnaire au cours de l’apprentissage.
        Le texte Ă  produire sera de 200 Ă  220 mots et les Ă©lĂšves disposeront pour ce faire de 100 minutes maximum.

      • En comprĂ©hension Ă  la lecture
        Vous trouverez pour chaque langue un document support et une tùche globale de compréhension. La tùche a été conçue de façon à ce que le travail reste réalisable dans le temps imparti, à savoir une période de cours.
        Le professeur autorisera l’utilisation d’un dictionnaire papier ou en ligne pendant un temps et un moment dĂ©terminĂ©s (par exemple, 10 minutes Ă  la fin de l’écriture du brouillon ou Ă  la fin de la tĂąche) ; ceci implique que les Ă©lĂšves aient appris Ă  se servir du dictionnaire au cours de l’apprentissage.

      • Les champs thĂ©matiques et la grammaire
        Le descriptif des champs thĂ©matiques et la liste des points de grammaire se basent sur les indications donnĂ©es dans le programme. Toutefois, nous attirons l’attention sur le fait que ces champs ne sont Ă©videmment pas Ă  dĂ©velopper in extenso dans les productions. Cela signifie que les Ă©lĂšves auront besoin de l’un ou l’autre des axes dĂ©veloppĂ©s dans ce champ thĂ©matique pour donner l’une ou l’autre information demandĂ©e. En aucun cas, les exigences ne dĂ©passeront le descriptif donnĂ© dans le programme. Il en va de mĂȘme pour la grammaire.

Cette Ă©preuve vise Ă  fournir des informations au professeur sur le degrĂ© de maitrise de l’élĂšve au terme du 2Ăšme degrĂ© dans chacune des compĂ©tences. La maniĂšre d’exploiter ces informations par le professeur et puis par le conseil de classe doit bien entendu se rĂ©fĂ©rer au RGE de l’établissement. Toutefois, nous demandons de procĂ©der comme pour les Ă©preuves certificatives externes du CE1D proposĂ©es par la CFWB : les Ă©lĂšves qui ont rĂ©ussi l’épreuve finale sont rĂ©putĂ©s avoir atteint le niveau de maitrise attendu dans les compĂ©tences Ă©valuĂ©es quels que soient leurs rĂ©sultats aux autres Ă©preuves certificatives passĂ©es pendant l’annĂ©e. Dans le cas contraire, le conseil de classe garde la libertĂ© de tenir compte des autres informations rĂ©coltĂ©es au fil de l’annĂ©e ou du degrĂ© et de dĂ©cider Ă©ventuellement d’une rĂ©ussite, mĂȘme si l’épreuve en tant que telle n’est pas rĂ©ussie.

Pour les tĂąches de comprĂ©hension (Ă  la lecture et Ă  l’audition), le professeur recevra une grille de correction avec une pondĂ©ration et pour les productions (orale et Ă©crite) une grille d’évaluation pondĂ©rĂ©e.

Le fait de s’inscrire Ă  cette Ă©preuve implique de la faire passer telle qu’elle est prĂ©vue et dans sa totalitĂ© (tĂąches, grilles
). Nous rappelons qu’un des objectifs de l’épreuve est de fournir des balises sur un niveau de maitrise minimum commun. De plus, pour chaque compĂ©tence, l’épreuve propose des tĂąches complexes, contextualisĂ©es, ouvertes, nouvelles et finalisĂ©es telles qu’attendues en rĂ©fĂ©rence au programme.

Les ressources utiles

ConformĂ©ment au programme, il convient d’installer:

Tous les champs thĂ©matiques ainsi que les notions grammaticales du programme sont exploitĂ©s d’une façon ou d’une autre sur l’ensemble de l’épreuve. Il est Ă  noter que la « matiĂšre » vue en 3Ăšme fait bien partie du programme du 2Ăšme degrĂ©, sur la base duquel l’épreuve est construite. Il n’est donc pas impossible que des situations en 3Ăšme soient reprises dans des parties de l’épreuve.

La rĂ©ussite de l’épreuve repose notamment sur le dĂ©veloppement conscient chez les Ă©lĂšves des diffĂ©rentes stratĂ©gies Ă  mettre en Ɠuvre dans une nouvelle situation de communication.

Expression orale
➱ S’approprier la consigne
➱ Faire le lien avec les ressources disponibles (lexique, grammaire, modùles,
)
➱ Lister des mots-clĂ©s
➱ S’assurer de la comprĂ©hension de son interlocuteur
– Simplification de la langue
– Redondance
– Paraphrases
– Prise en compte du non-verbal de l’interlocuteur
– 

➱ Manifester sa (non)comprĂ©hension
➱ Demander de l’aide (de rĂ©pĂ©ter, de parler plus lentement)
➱ 

ComprĂ©hension Ă  l’audition
➱ S’approprier la consigne
➱ Anticiper le contenu sur la base de la consigne, sur la base d’indices tels l’intonation et le ton de la personne qui parle (question ou affirmation / colùre, tristesse,
)
➱ En diffĂ©rĂ© (enregistrement): deviner le sens des mots non compris et vĂ©rifier ses hypothĂšses
➱ En direct :
– manifester sa (non-)comprĂ©hension
– demander de l’aide (de rĂ©pĂ©ter, de parler plus lentement)
➱ 

Expression Ă©crite
➱ S’approprier la consigne
➱ Faire le lien avec les ressources disponibles (lexique, grammaire, modùles,
)
➱ Lister des idĂ©es
➱ Utiliser les ouvrages de rĂ©fĂ©rence (par exemple : dictionnaire, grammaire,
)
➱ Retour sur le texte, rĂ©Ă©criture : travail sur le brouillon
➱ 

Compréhension à la lecture
➱ S’approprier la consigne
➱ Anticiper le contenu sur base de la consigne
➱ Exploiter photos, titres, sous-titres (= paratexte)
➱ Exploiter le dĂ©coupage du texte
➱ Deviner le sens des mots inconnus et vĂ©rifier ses hypothĂšses
➱ Anticiper sur la suite du texte et vĂ©rifier ses hypothĂšses
➱ Distinguer l’essentiel de l’accessoire
➱ 


Par ailleurs, pour bien préparer les élÚves à faire face à des tùches complexes, il est également intéressant de tenir compte des indications ci-dessous.

  • Travailler avec les Ă©lĂšves, en apprentissage, la rĂ©solution de tĂąches complexes, impliquant l’exploitation de la consigne et la mise en Ɠuvre de stratĂ©gies de communication1.
    Il apparait en effet rĂ©guliĂšrement que les Ă©lĂšves ne tiennent pas compte ou n’exploitent pas tous les indices et les informations que la consigne leur donne. Le dĂ©codage correct et optimal de ce genre d’information doit en effet ĂȘtre entrainĂ©.
  • Pour les productions, travailler sur la base d’un portefeuille de documentation (illustrations, mots-clĂ©s,
). Cela s’apprend aussi. Il s’agit ici d’exploiter au mieux des pistes qui devraient soutenir la crĂ©ativitĂ© des Ă©lĂšves. La crĂ©ativitĂ© est un « muscle » qui ne fonctionne bien que si on l’entraine
 Il est dĂšs lors indispensable de faire faire ce travail aux Ă©lĂšves chaque fois que la possibilitĂ© en est offerte.
  • Pour l’audition, entrainer les Ă©lĂšves au(x) type(s) de support choisi(s) pour l’épreuve (uniquement audio, ou audio et vidĂ©o).
  • Entrainer les Ă©lĂšves Ă  faire l’inventaire des ressources disponibles afin d’ĂȘtre capable d’utiliser le vocabulaire, les fonctions langagiĂšres et la grammaire vus en classe dans des situations et des contextes nouveaux.
  • Entrainer Ă  l’utilisation Ă  bon escient d’un dictionnaire papier et/ou en ligne.

Tout au long de l’annĂ©e et Ă  certains moments opportuns, il serait Ă©galement utile de veiller Ă  exercer les Ă©lĂšves

  • Ă  raconter une anecdote, un Ă©vĂšnement particulier, un fait marquant 

  • Ă  construire une explication, voire une argumentation simple ;
  • Ă  Ă©laborer diffĂ©rents genres d’écrits dans le respect de leurs caractĂ©ristiques (ex. lettre, mail, blog, rĂ©cit
) ;
  • Ă  jouer des jeux de rĂŽles par deux, aprĂšs un temps de prĂ©paration assez court, sans noter des phrases complĂštes et en prĂ©parant sĂ©parĂ©ment ;
  • Ă  aller puiser dans les acquis linguistiques des annĂ©es antĂ©rieures (et non pas de se contenter de ce qui a Ă©tĂ© « vu » durant l’annĂ©e en cours, voire durant le dernier trimestre) afin de rĂ©investir judicieusement ces ressources dans la rĂ©alisation des tĂąches ;
  • lors d’une EO, Ă  identifier des expressions et mots-clefs adĂ©quats et Ă  les exploiter lors de la production ;
  • Ă  rĂ©aliser une tĂąche dans un temps imparti.

Si vous souhaitez rĂ©flĂ©chir aux pistes de prĂ©paration des Ă©lĂšves pour cette Ă©preuve, l’équipe des conseillers pĂ©dagogiques en langues modernes est bien entendu Ă  votre disposition via une rencontre dans votre Ă©cole.